Puff dans un avion: autorisé ou interdit?

20 février 2024

En plein ère de la mobilité et du tout-connecté, la question du vapotage en altitude se pose avec acuité pour les adeptes de la cigarette électronique. Vous êtes sur le point de boucler votre valise et, entre une paire de chaussettes et un guide de voyage, trône votre fidèle vape. Mais est-il permis d'emporter une cigarette électronique dans l'avion ? Peut-on vapoter à bord ou dans les aéroports ? Cet article va éclairer vos lanternes sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire concernant le vapotage dans les airs et au sol.

Comment préparer son bagage avec une cigarette électronique?

Pour commencer, vérifions ensemble comment préparer votre bagage cabine ou bagage en soute. La première règle à respecter est celle de la sécurité des batteries. Comme les batteries des cigarettes électroniques sont considérées comme potentiellement dangereuses, elles ne sont pas autorisées dans les bagages en soute. Vous devrez donc placer votre cigarette électronique et ses batteries dans votre bagage cabine ou votre sac à main.

Lire également : Comment trouver une plaque funéraire de haute qualité ?

La TSA (Transportation Security Administration) et de nombreuses compagnies aériennes exigent que les batteries électroniques soient protégées individuellement pour éviter les courts-circuits. Un moyen simple est d'utiliser des étuis de protection ou de les ranger dans un sac plastique hermétique. Les batteries de rechange doivent également être transportées de cette manière, et il est judicieux de les garder sur vous pendant le vol.

Pour plus d'informations et de conseils sur la manière de voyager avec votre matériel de vapotage, aller sur ce site.

En parallèle : Comment Gérer Efficacement les Aspects Légaux d'une SAS ?

Les règles du vapotage en avion et dans les aéroports

Le vapotage en avion est un sujet sensible et, pour faire court, il est interdit. Les raisons sont multiples : confort des passagers, sécurité et règlementations en vigueur. Cette interdiction s'applique autant à l'intérieur de la cabine de l'avion qu'aux toilettes. En effet, les détecteurs de fumée dans les avions sont particulièrement sensibles et peuvent être déclenchés par la vapeur d'une cigarette électronique.

Il est donc essentiel de résister à l'envie de vapoter durant le vol, sous peine de sanctions qui peuvent aller d'une simple réprimande à des amendes, voire plus si l'incident est pris très au sérieux par la compagnie aérienne. Les compagnies aériennes communiquent clairement cette interdiction avant le décollage et durant le vol.